Jeu particulièrement connu dans l’univers des casinos, la roulette anglaise est une variante de la roulette classique. Dans chaque partie, plusieurs joueurs se réunissent autour d’une table nantie de la fameuse roulette. Ils misent sur des numéros et des couleurs, en espérant que le hasard leur soit favorable. Dans les années 1700, on commençait déjà à pratiquer un jeu du même type, sachant que l’apparition d’une distinction entre deux couleurs (le rouge et le noir) est arrivée à la veille du siècle suivant. Ce divertissement a traversé l’Atlantique au XIXe, séduisant également les Américains. Pour bien maîtriser la roulette anglaise, il faut connaître les règles initiales de la roulette française, très proche de la version britannique !

Le déroulement d’une partie de roulette anglaise

Une partie de roulette anglaise se joue généralement entre 1 à 7 participants. Chacun doit miser sur un numéro et trouver celui sur lequel la bille va stopper sa course. On peut naturellement choisir de sélectionner plusieurs numéros, puis attribuer des mises spécifiques, en utilisant diverses stratégies et manœuvres pour décupler ses chances de remporter plus d’argent.

Pour débuter la partie, le croupier annonce qu’il est temps de « faire ses jeux » : autrement dit, les participants doivent chacun placer leurs propres mises sur le tapis prévu à cet effet. Quand il informe que « les jeux sont faits », cela signifie qu’il est encore possible de miser, alors même que la bille a commencé sa course. En revanche, s’il dit que « rien ne va plus », il n’est plus question de changer ses mises.

Chacun patiente jusqu’à ce que la bille se stoppe complètement. À ce moment précis, le croupier annonce le numéro sortant en posant le dolly  dessus. Il récupère toutes les mises perdantes et paye les gains.

Alors même que l’on retrouve trois croupiers à la roulette française, les variantes anglaise et américaine s’organisent avec un seul croupier.

Comment miser à la roulette anglaise ?

Les différents types de mise

Il existe plusieurs sortes de mises à la roulette anglaise : sur un numéro plein, on peut remporter 35 fois la mise. D’autres mises permettent également de remporter des sommes conséquentes :

  • Le cheval, portant sur 2 numéros, qui rapporte  17 fois la mise.
  • La transversale, portant sur 3 numéros, qui rapporte  11 fois la mise.
  • Le carré, portant sur 4 numéros, qui rapporte  8 fois la mise
  • Le sixain, portant sur 6 numéros, qui rapporte  5 fois la mise

Une autre mise permet de doubler le gain : la douzaine (sur les 12 premiers numéros, les 12 du milieu ou les 12 derniers). On peut aussi miser en chances simples sur des éléments comme la couleur, les chiffres pairs ou impaires, manque (numéros de 1 à 18), passe (numéros de 19 à 36) et gagner sa mise. Enfin, les colonnes et douzaines à cheval permettent de remporter la moitié de sa mise.

Et si le chiffre 0 sort ?

Dans toutes les formes de roulette, le 0 est un chiffre particulier. Quand il sort à la roulette anglaise, il fait perdre la moitié de la valeur de la mise pour ceux qui ont  misé sur des chances simples.

Ce qu’il faut savoir avant de jouer à la roulette anglaise

La roulette anglaise est le jeu le plus pratiqué dans les casinos français. Toutefois, il est utile de savoir que le tapis de jeu, sur la variante anglaise, n’est pas tout à fait identique — ceux qui sont habitués à la roulette française peuvent observer les différences. Malgré tout, les annonces, les combinaisons et gains restent identiques.

Enfin, chaque participant achète ses propres jetons avant de jouer. Il ne peut les utiliser qu’à la table où il a effectué l’achat. Ces jetons  correspondent à une somme d’argent : ils sont déposé sur la table de jeu pour miser. Les gains sont donc distribués sous la forme de plaques et jetons.

Il existe d’autres variantes à travers le monde : la roulette américaine, dans laquelle on ajoute un nouveau numéro (le double zéro). À la roulette mexicaine, on opte même pour un triple zéro en plus et, à la roulette allemande, on mélange les règles française et anglaise (les jetons ont des valeurs spécifiques et peuvent être différenciés par des motifs).